Le fil conducteur

Nous ne cherchons pas à explorer les limites de la correspondance amoureuse ou à démontrer l’importance spirituelle du détachement.

 

Notre action n’est pas plus importante que n’importe quelle oeuvre.

 

Nous n’avons pas souhaité vous inviter pour vous livrer notre intimité, mais pour que nous puissions discuter de nos expériences.

 

Cette passion se situant entre l’énergie créatrice et l’élan amoureux, nous ne savons pas s’il est possible de vous en transmettre l’idée.

 

Ce sentiment serait-il le fil conducteur de cette exposition  ?

Partager